Table ronde parlementaire virtuelle avec l’Algérie

Updated: Dec 2, 2020




Le 24 novembre 2020, le Parlement du Climat et l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) ont co-organisé une table ronde parlementaire virtuelle avec les députés d’Algérie. L'événement était soutenu par la Direction générale de la coopération internationale et du développement (DG DEVCO) de la Commission Européenne et coparrainé par le Parlement panafricain (PAP). Ce fut l'occasion de discuter des opportunités pour l'Algérie d'accélérer sa transition vers une énergie propre. Les intervenants étaient Mme Clara Gobbe du Parlement du Climat, Mme Hassiba Sayah de l’ONUDI et Mr. Hamza Ourtemache de la GIZ.

Mme Gobbe a ouvert la discussion en présentant des idées d'action pour les parlementaires afin d'accélérer la transition vers une énergie propre en Algérie. Ensuite, Mme Sayah a présenté un aperçu des récents projets de collaboration en matière de développement et de durabilité de l'ONUDI en Algérie. Ces projets visent à protéger l'environnement et à créer une prospérité partagée. Ils incluent la préservation de la plaine de la Mitidja et la promotion de l'autonomisation des femmes dans le développement d'une économie inclusive et durable. Mr. Ourtemache a ensuite exposé les stratégies et réalisations des projets énergétiques de la GIZ en Algérie. Il a présenté trois projets énergétiques dans le portefeuille de la GIZ: le partenariat algéro-allemand, l'efficacité énergétique dans l'économie algérienne et le projet des municipalités vertes.

Dans la discussion qui a suivi, les législateurs ont souligné les progrès déjà accomplis par l'Algérie dans le domaine des énergies renouvelables. L'Algérie a adopté une feuille de route pour 2030 dans la transition vers les énergies propres et la réduction des émissions de carbone. Les parlementaires ont souligné le potentiel de l’Algérie à devenir un chef de file des énergies renouvelables dans la région du Maghreb, en particulier dans l’énergie solaire et éolienne. Les parlementaires ont reconnu que le développement de nouvelles infrastructures technologiques présentait un défi immédiat et nécessiterait des investissements supplémentaires. Le déploiement à grande échelle des énergies renouvelables dans la région ne sera un succès qu’au travers d’une collaboration renforcée entre les pays du Maghreb, de la Méditerranée et de l’Afrique subsaharienne.


On 24 November 2020, the Climate Parliament held a national virtual parliamentary roundtable for MPs from Algeria. The event was co-organised with the United Nations Industrial Development Organization (UNIDO), supported by the Directorate General for International Cooperation and Development (DEVCO) and co-sponsored by the Pan-African Parliament (PAP). This was an occasion to discuss opportunities for Algeria to accelerate its transition to clean energy. The panellists were Ms. Clara Gobbe of the Climate Parliament; Ms. Hassiba Sayah of UNIDO; and Mr. Hamza Ourtemache of GIZ.


Ms. Gobbe opened the discussion outlining action ideas for parliamentarians to accelerate the transition to clean energy in Algeria. Next, Ms. Sayah presented an overview of recent development and sustainability collaborative projects by UNIDO in Algeria. These projects aim to safeguard the environment and create shared prosperity. They include the preservation of the Mitidja Plain and promoting the empowerment of women in the development of an inclusive and sustainable economy. Mr. Ourtemache presented on the strategies and achievements of GIZ energy projects within Algeria. He outlined three energy projects in the GIZ portfolio: the Algerian-German Partnership, Energy Efficiency in the Algerian Economy, and the Green Municipalities Project.


In the following discussion, legislators highlighted the strides Algeria has already taken in renewable energy. Algeria has adopted a roadmap for 2030 in the transition to clean energy and reduction of carbon emissions. Algeria is faced with an opportunity to become a global leader in the transition to green energy. They emphasised Algeria’s potential to take a pioneering role in the development of renewable energy within the Maghreb region, especially in solar and wind power. Parliamentarians acknowledged that the development of further technological infrastructure presents Algeria with an immediate challenge, and will need further investment. A It was agreed that if clean energy is to be widely and successfully implemented in this region, it will need to be with the collaboration of countries across the Maghreb, the Mediterranean, and sub-Saharan Africa.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Follow us:

  • Facebook Basic
  • Twitter Basic
  • LinkedIn Basic
  • Instagram

Climate Parliament Belgium is a registered non-profit ASBL

Climate Parliament UK is a registered charity                                                          

Conditions of Use