Legislators from Africa and Asia met in Abu Dhabi to advance regional green grids and clean cooking

March 23, 2020

On January 8-9, the Climate Parliament and Wilton Park co-organised a parliamentary roundtable on "Energy futures: Green grids, electric cooking and the global energy transition." This event took place in Abu Dhabi before the Legislators Forum and the Annual Assembly of the International Renewable Energy Agency (IRENA). It was made possible by The Applied Research Programme on Energy and Economic Growth (EEG) and the Modern Energy Cooking Services (MECS) Programme, and funded by the UK Department for International Development (DFID).

 

Discussions focused on responses to climate change, and in particular the construction of cross-border grids to enable countries to trade renewable energy within their own regions, and on the potential for clean cooking with electricity from solar minigrids.

 

One major theme of the meeting was to examine the potential for two key transmission routes within Africa: a clean energy corridor running down the eastern side of Africa from Ethiopia to South Africa and grids linking the nations along the West African coast. Discussions focused on regional grids within South Asia, a clean energy corridor linking South and Southeast Asia, and undersea transmission lines connecting South Asia and the Arabian peninsula.

 

These interconnections could link together the vast resources of solar, wind, geothermal and hydropower which are to be found along the above mentioned routes, thus creating a reliable supply of affordable renewable energy for all across large areas of Africa and Asia. 

 

 

 

_______________________________________

 

 

Législateurs Africains et Asiatiques réunis à Abu Dhabi pour discuter les avancés en terme de réseaux verts régionaux et de cuisine propre

 

Les 8 et 9 janvier, le Climate Parliament et Wilton Park ont ​​co-organisé une table ronde parlementaire sur le thème "Futurs énergétiques: réseaux verts, cuisine électrique et transition énergétique mondiale." Cet événement s'est déroulé à Abu Dhabi, avant le Forum des législateurs et l'Assemblée annuelle de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). Il a été rendu possible par le Programme de recherche appliquée sur la croissance énergétique et économique (EEG) et le Modern Energy Cooking Services (MECS) Program, et financé par le ministère britannique du Développement international (DFID).

 

Les discussions ont porté sur les réponses aux changements climatiques, et en particulier la construction de réseaux transfrontaliers afin de permettre aux pays d'échanger des énergies renouvelables au sein de leurs propres régions, mais aussi sur le potentiel d'une cuisine propre avec de l'électricité provenant de mini-réseaux solaires.

 

L'un des principaux enjeux de la réunion était d'examiner le potentiel de deux voies de transmission clés en Afrique: un couloir d'énergie propre longeant la côte orientale de l'Afrique, de l'Éthiopie à l'Afrique du Sud, et des réseaux reliant les nations de la côte ouest-africaine. Les discussions ont également porté sur les réseaux régionaux en Asie du Sud, un couloir d'énergie propre reliant l'Asie du Sud et du Sud-Est et les lignes de transmission sous-marines reliant l'Asie du Sud et la péninsule arabique.

 

Ces interconnexions pourraient relier les vastes ressources d'énergie solaire, éolienne, géothermique et hydroélectrique qui se trouvent le long des routes susmentionnées, créant ainsi un approvisionnement fiable en énergie renouvelable abordable pour tous dans de grandes régions d'Afrique et d'Asie.

 

 

Image by Andrii Zelenko on Flikr. Some rights reserved. For more details, see here.

Please reload

Featured Posts

Virtual parliamentary roundtable on electrification of transport

June 16, 2020

1/10
Please reload

Recent Posts